[ESPIONNAGE] Deux bandes annonces, deux sagas, deux espions.

635532740226866485-spectre-teaser-poster 476813

Quel est le rapport entre James Bond et la saga Mission Impossible ? A priori pas grand chose. L’une vient d’une série de bouquins et est typiquement anglaise jusqu’au bout des ongles, l’autre a d’abord été une saga télévisée avec deux séries avant de passer sur le grand écran. La première a été rendue célèbre par ses deux producteurs qui ont su faire vivre leur saga avec leur temps, pompant assez souvent sur les modes (Moonraker deux ans après Star Wars) alors que Mission Impossible connaît une seconde vie grâce à l’assiduité de son producteur et de sa star à savoir Tom Cruise. Mais alors que deux trailers sont sortis en parallèle, l’on peut faire un certain pont entre les deux sagas d’espionnages.

MI5-photo-03Au-delà du fait que ce sont les deux seules à surfer sur l’espionnage quand la mode aujourd’hui dans les films d’action est de mettre en scène des anti-héros badass qui en dépit de leur lourd passé décident de sauver le monde ou d’échapper à leurs ennemis souvent fort nombreux, on peut distinguer une nette proximité entre le prochain Mission Impossible nommé Rogue Nation et le dernier James Bond Skyfall. Simple coïncidence ? Je ne crois pas. À l’instar de James Bond qui dans les années 80 lorgnaient sur ses voisins, Mission Impossible fait la même. En voyant la bande-annonce de Rogue Nation où la fin de « Mission Impossible » est clairement énoncée, l’ère des héros qui cassent tout est terminée semble être le message et c’est seulement la menace d’un groupuscule ennemi qui rendra l’équipe de Mission Impossible à nouveau en lice. N’est-ce pas assez proche de la thématique de Skyfall où l’on disait James Bond finit, appartenant à une vieille école qui n’est plus nécessaire ?

Indiscutablement, la question se pose. Mais ne boudons pas notre plaisir pour autant. Les images montrent clairement des scènes d’actions scandaleusement outrancières ce qui est devenu le maître étalon de la saga, et plus ou moins ce qu’on recherche en regardant ce type de film. On y retrouvera la même équipe que sur le dernier et excellent Mission Impossible Protocole Fantôme, à savoir Simon Pegg, Jeremy Renner et Vig Rhames dernier survivant de la première équipe. Et aux manettes, c’est Christopher McQuarrie qui a beaucoup collaboré avec Tom Cruise en tant que scénariste, mais aussi en tant que réalisateur notamment sur Jack Reacher. Reste à savoir si ce nouvel opus ne restera pas collé à son inspiration première et sera autre chose qu’une banale resusée de Skyfall.

Je vous en laisse juger par vous-même avec le trailer de Rogue nation:

007_spectre_screengrab.0Le titre vous avait promis deux trailers, et comme je sais à quel point il est important de tenir ses promesses alors parlons du prochain James Bond. Vous avez déjà dû en entendre parler, il s’appellera Spectre et comme son nom l’indique, il est sensé évoqué donc le grand méchant de James Bond à savoir l’organisation mondiale de méchants qui servent les noirs dessins de leur numéro 1, l’homme toujours assis dans un fauteuil en cuir avec un chat blanc dans les bras. Tout ce qu’on sait pour le moment, c’est que James Bond qui a été totalement réécrit avec Skyfall dont la fin nous place au tout début de la saga chose qui avait déjà été lancé avec Casino Royal, confirmant la volonté de totalement rebooter la saga n’en déplaise aux irréductibles. Il s’agit donc d’en savoir plus sur l’organisation du Spectre qui aurait un lien avec la jeunesse de notre héros. Une touche de mystère qui s’épaissit donc. Impossible d’en savoir plus pour le moment, mais ne nous plaignons pas, qu’ils distillent donc les infos au compte goutte !

Question casting, on sait que Daniel Craig remet bel et bien le couvert, avec Lea Seydoux à ses côtés, Monica Belluci en mystérieuse veuve, Christopher Waltz en méchant qu’on imagine suave et caustique à souhait, en bref que du bon. On peut ajouter à cela que le réalisateur de Skyfall est resté aux manettes pour ce nouvel opus qui se déroulera donc dans la neige. Si l’on tient compte du fait que la neige est toujours de bon augure pour un James Bond et quasiment une institution puisque régulièrement, on retourne enfiler des skis, alors oui, ce prochain opus est très enthousiasmant !

Publicités