13 films pour Halloween

Halloween-featureQuel film mater le soir d’Halloween? Il y a toujours cette question qui reste en suspend. Bien sûr il passe dans les cinémas des films choisi, par exemple il y a Massacre à la Tronçonneuse qui ressort pile poil à cette période, il y a fort à parier qu’un cinéma près de chez vous le passera! Si vous avez la chance de vivre à côté d’une grande ville, vous aurez sans doute des soirées spéciales de programmer dans des salles de cinoche indépendantes. Moi j’ai vu l’Exorciste en salle un soir d’Halloween, et c’était génial!

13 films pour halloween

Mais, si vous choisissez de rester chez vous, et que vous voulez sortir un peu des sentiers battus, exit les Scream, les Exorcistes, les Halloween, les Freddy et compagnie, que reste-t-il? Eh bien pourquoi ne pas piocher dans les petits films? Ceux auquel on ne songerait pas forcément et qui pourtant sont vraiment dément!

Listés dans l’ordre du plus drôle au plus effrayant et malaisant!

1. La nuit de tous les mystères de William Castle de 1959

Pour l’ambiance, la Nuit de tous les mystères est sans doute le number one. Avec une atmosphère à la Scooby doo, la Nuit de tous les mystères est le prototype du film gothique avec de plus la présence de Vincent Price. Et puis, devinez quoi, il est libre de droit! Thriller horrifique, parmi les premiers du genre, La nuit de tous les mystère est aussi un vrai film fantastique où l’on ne sait jamais si les fantômes sont réels ou pas. En tout cas c’est un excellent film pour un soir d’Halloween, flippant mais pas totalement terrifiant, il est tout public, même les moins de 12ans peuvent le regarder!

tumblr_mslyvqSbXL1qa70eyo1_500

2. L’Effroyable secret du docteur Hichcock de Riccardo Freda de 1962

Avec Barbara Steele, la queen scream de l’époque, l’Effroyabe secret du docteur Hichcock est un peu dans la même veine que la Nuit de tous les mystères. Mélange de thriller et de film horrifique, avec une vraie ambiance gothique (y’a même une séquence dans le cimetière!). C’est le genre de film idéal pour une soirée d’Halloween, avec une atmosphère british. Vous pouvez même le faire en double séance avec le premier.

tumblr_mcfb61H7WT1qaqx8xo1_5003. Dellamorte Dellamore de Michele Soavi sorti en 1995

Mélange d’humour noir et de zombie, d’histoire d’amour pleine d’ironie, de cimetière hanté par des morts se relevant 7 nuits après leur mort, Dellamorte Dellamore est le genre de film totalement adapté à une soirée Halloween entre potes avec bière et pizza. Mais Dellamorte Dellamore a aussi un aspect plus profond, et au fil des bobines devient un peu malaisant. Drôle, pechu, mais quelque peu déroutant, c’est aussi fondamentalement un bon film!

tumblr_mdpehqcRCo1qfc46ko3_500

4. Rosemary’s Killer de Joseph Zito, 1981

Parmi les premiers Slashers, il est non seulement un excellent film, malgré quelques effets spéciaux qui peuvent daté un peu, Rosemary’s Killer est un film ambiant parfait pour halloween. Comme tout bon slaher il fournit dose de sang, de gore, de scène terrifiantes rondement menées, humour noir, et un suspense soutenu. Se passant de scène ridicule, il est en plus bien ficelé. Le tueur est crédible et plutôt flippant dans le genre. Plus réaliste d’ailleurs que les boogeyman qui suivront plus tard, il vous place dans une ambiance particulière qui fonctionne du début à la fin.

gdyt

5. Aux frontières de l’aube de Kathryn Bigelow, sorti en 1987.

Typiquement le genre de film post punk, avec une ambiance très années 80, assez proche au fond de l’atmosphère d’un Hitcher ayant rencontré Les Prédateurs, c’est un road movie fantastique et horrifique, rock’n’roll avec une ambiance très cold wave, des effets capillaires recherchés, des tenues très cuir noir, et des personnages assez glaçant. C’est aussi une histoire d’une fuite en avant, d’une rencontre amoureuse, d’une aventure hors du commun, et ce film possède une ambiance qui ne ressemble à aucun autre, plutôt propice à Halloween.

tumblr_mgbvlvmsCQ1qgg2i4o1_500

6. La maison des damnés de John Hough, sorti en 1973.

Je l’ai choisi avant tout pour l’atmosphère gothique qui règne dans le film, et ce dès le début. On a une bande de scientifiques composés pour devenir une bande de chasseurs de fantôme, dans la première moitié du 20e, avec les moyens du bord, avec une histoire complètement folle d’une demeure d’un milliardaire décédé au passé assez louche pour ne pas dire décadent. Brume, maison gothique, passages secrets, et influence très british tout ça ponctué par une ambiance malsaine dans la veine de L’exorciste, forcément ça le met en bonne place dans ce classement.

tumblr_mqzknpWJXc1s488ujo1_r1_500

7. Simetierre de Mary Lambert sorti en 1989

Assez méconnu dans le panthéon des adaptations cinématographique de Stephen King, il n’a pas l’aura d’un Carrie ou d’un Christine, néanmoins Simetierre possède une ambiance très halloween, avec son histoire assez glauque d’un enfant qu’on enterre dans un cimetière animalier en espérant qu’il revienne à la vie, et la scène de la mort du gosse est d’ailleurs assez choquante. Le tout étant servi par une imagerie très 80 qui lui donne une petite touche sympathique. Je vous le recommande chaudement, âmes sensibles s’abstenir en dépit du petit vieillissement du film il n’en demeure pas moins violent et glauque.

ec175350ab7ecf5f046bc460539aa31620131124101736

8. Angoisse de Bigas Luna sortie en 1987

L’idéal est de le voir en salle de cinéma, mais Angoisse n’a pas de ressortie prévue, malheureusement donc, je vous conseil d’essayer de le regarder dans un dispositif proche de la salle de cinéma, si possible vidéoprojecteur, soyez plusieurs, une bande de potes, avec du pop corn, afin que l’immersion soit complète. Car Angoisse joue sur une mise en abime avec le public, et pour que l’effet soit parfait il faut donc reproduire au mieux les conditions d’une salle de cinéma! Frisson garanti avec cet excellent film espagnol à l’aspect un peu expérimental sur certains abords.

tumblr_n0b77mpMAp1rpc5kho1_500

9. La maison aux fenêtres qui rient, de Pupi Avati, sorti en 1976

Angoissant, glauque, et plutôt franchement malsain, La maison aux fenêtres qui rient a l’apparence d’un giallo plutôt classique, pourtant dès l’intro on comprend bien qu’on est tombé dans un endroit où il ne fait pas bon vivre. Méconnu, il n’en est pas moins excellent. L’ambiance glaçante de la petite ville où se déroule le film conjointe au sentiment d’être observé qu’à le héros et par extension le spectateur aussi nous plonge assez vite dans cette atmosphère malaisante. Idéal pour ceux qui préfère les vrais frissons aux effets de jump scare pour halloween.

tumblr_mqrv4vfGVU1rxj5uuo3_r1_500

10. Blood sucking freaks de Joel M. Reed 1976

Complètement fou, sanglant, avec du gore en veux-tu en voilà, de la torture et du sexe mélangé dans un style très série Z des années 70, ce film est une ode à l’horreur, une sorte de mélange entre Hostel et Saw en lorgnant du côté du film érotique, ce qui donne une atmosphère pas franchement sympathique. Film plutôt pour un public averti, âme sensibles s’abstenir.

tumblr_n91n7z6itr1t0demio1_500

11. Angel Heart de Alan Parker sorti en 1987

Imaginez, un détective privé, du vaudou, la Nouvelle Orléans, un mystère insondable, une enquête qui frise la folie, Angel Heart est non seulement un film possédant une ambiance très particulière et inimitable, c’est aussi un chef d’oeuvre. Réservez le pour un Halloween avec pour thématique le vaudou et les cérémonies rituelles, décorez votre intérieur de poupée vaudou et de bougies peintes en noire, plongez vous dans l’obscurité et mettez vous ce film comme si vous pratiquiez un rituel sacré. Car Angel Heart touche presque au sacré, en tout cas vous ne raterez pas votre Halloween avec ce film!

tumblr_mtxl2rq6qO1swh3svo1_1280

12. Candyman de Bernad Rose de 1992

Adapté d’une nouvelle de Clive Barker, Candyman est totalement méconnu, rester dans l’ombre des Hellraiser, il n’en est pas moins un chef d’oeuvre et un excellent film d’horreur. Jouant sur les légendes urbaines et la foi qu’on accorde à celles-ci, Candyman parle effectivement de la foi, celle des spectateurs aussi bien que des personnages du film, et la vie qu’à Candyman est celle que lui donnent ceux qui croient en lui. Le film est pas seulement résumé à cela, il est bien plus que cela, évoluant dans des quartiers difficile, il dévoile un monde peu vu au cinéma, et nous offre une des scènes les plus traumatisantes du cinéma. Un excellent film, pas du plus divertissant, plutôt du genre profond mais ambiant, que je vous recommande chaudement. Et après, je vous défi de répéter 5 fois Candyman devant un miroir!

tumblr_ndiu7bgb8t1qems7ao1_500

13. Le locataire de Roman Polanski 1976

Je termine cette liste par un excellent film qui personnellement figure dans mon top 10. Le locataire est l’histoire d’un type, incarné par Roman Polanski qui aménage dans un appartement parisien dont la précédente locataire a tenté de se suicider. Le film parle de follie, et s’inscrit dans la trilogie des appartements maudis avec Répulsion et Rosemary’s Baby. A mes yeux c’est le plus malsain, le plus perturbant et le plus efficace des trois. Comme les deux autres il aborde la thématique des troubles mentaux, de la folie, de la paranoïa et de la persécution. Assez proche de Rosemary’s Baby dans sa thématique, il en est plus fort car en dépit de l’aspect complot, la folie rongeant le héros devient de plus en plus avéré. Si vous habitez dans un vieil immeuble, vous aurez sans doute des frissons après ce film!

tumblr_mdwu4lgzEz1rk8g3bo1_500

Et voilà, ma petite liste est achevée. J’espère qu’elle vous aura plu et inspiré. J’en profite pour vous rappeler que Massacre à la tronçonneuse ressort pour halloween, ne boudez donc pas la possibilité de voir ce géant du film d’horreur en salle! Et puis, si vous êtes des parents, et que vous voulez être tranquille, mettez vos chérubins devant Ça, il n’y a rien de tel pour créer un vrai traumatisme (en même temps mater plus tard le film n’a plus la même force donc quelque part c’est bien de le regarder tôt!)

Je conclue avec un petit gif marrant, n’hésitez pas dans les commentaires à enrichir la liste avec vos propositions!

tumblr_mduj6jwu7R1r5kjl1o1_500

Publicités