Monster, une touche de douceur amer dans un court métrage réussit.

Voici Monster, le court métrage de Jennifer Kent dont la version longue a remporté l’adhésion au festival de Gérardmer. La version longue a adopté le nom de The Babadook qui devrait sortir en salle en France. L’histoire plutôt touchante fonctionne plutôt bien. Adoptant ainsi le même schéma que Mama, ce long devrait être néanmoins plus qu’une version allongée du court.

Publicités