Buffy contre les vampires, une série générationnelle.

Image

Née en 1997 entre les mains d’un scénariste peu connu alors, un certain Joss Whedon, cette série qui était diffusée sur un horaire estival en remplacement d’urgence parlait d’une adolescente à qui il était confié la difficile mission de combattre le mal incarné par des vampires. Série adolescente par excellence, Buffy contre les vampires va connaître une carrière bien plus longue que ne l’aurait pensé les producteurs au départ.

En fait, Buffy contre les vampires s’est avérée être une série marquante pour toute une génération. Née dans le sillon de X Files, elle suit le modèle de son aînée en offrant un spectacle divertissant tout en apportant une profondeur travaillée à la fois dans la psychologie des personnages aussi bien que dans l’exploration d’une véritable mythologie. Avec des script soignés, des épisodes marquants comme Hush, un épisode sans parole, ou bien un épisode sans musique pour évoquer le deuil, elle demeure une série inoubliable pour ceux et celles qui l’ont suivit à l’époque.
C’est la première série dont j’ai été fan. Plus qu’une simple série pour adolescents, Buffy a littéralement bercé une génération entière de nanas. On était des centaines à suivre les aventures de la tueuse de vampire qui a non seulement influencé notre look, pour le meilleur comme pour le pire, mais aussi a donné je pense à des filles l’idée qu’elles pouvaient se défendre toutes seules et pas seulement contre les monstres ! Buffy c’est aussi une série qui a grandit avec son héroïne mais également son public. Evoquant à partir de la saison 5 les problèmes que rencontrent les jeunes devant affronter l’âge adulte aujourd’hui, cette série s’est non seulement montré intelligente mais plus profonde que ses intrigues épiques et son univers fantastique.
Avec un sens de la mythologie, un univers parfaitement définit et assez complexe finalement, des intrigues qui se suivent mais ne se ressemblent pas, des big bad de plus en plus travailler, des ambiances vraiment différentes à chaque saison, et surtout des dialogues ne manquant pas de piquant, un humour qui aujourd’hui encore reste mythique, Joss Whedon nous a offert l’une des meilleures séries de l’histoire de la télévision. Evoquer les séries sans parler de Buffy, ça serait presque comme oublier X-Files ou le Prisonnier. Je sais que certains vont vouloir me jeter des tomates pourries, mais Buffy a marqué à la fois l’histoire de la télévision mais aussi une génération entière qui suivait les épisodes aussi bien que les personnages toujours aussi attachants, drôle, profond, complexes et vraiment vivant à nos yeux. Buffy reste une de mes séries favorite.
Pas étonnant que son créateur cartonne aujourd’hui avec les Avengers, cet auteur talentueux a longtemps jonglé avec des scripts audacieux, parfois trop, avant de trouver ses marques et son public, mais aujourd’hui il mène de front plusieurs projets ambitieux, n’oubliant pas ses premiers amours.

Publicités